President

Philanthrope international, homme d’affaires, collectionneur d’art et ancien fonctionnaire public, Ronald S. Lauder exerce la fonction de Président du Congrès juif mondial depuis juin 2007. Le président Lauder fait également preuve de son investissement profond dans sa judéité en menant de nombreuses actions philanthropiques à travers le monde.

En tant que président du CJM, M. Lauder s’est entretenu avec de nombreux chefs d’État, Premiers ministres et membres de gouvernements à propos des affaires qui concernent les Juifs et les communautés juives dans le monde. Il croit intensément en l’importance de soutenir Israël, particulièrement à l’heure où cet État et ses citoyens sont attaqués. Son but est également d’encourager et de participer au développement de communautés juives actives à travers le monde.

Entre 1983 et 1986, Ronald S. Lauder a servi les États-Unis d’Amérique en tant qu’assistant du Secrétaire d’État à la Défense, en charge des Affaires européennes et de l’OTAN. En 1986, il a été nommé Ambassadeur des États-Unis en Autriche par le président Reagan. Durant cette mission, il a établi de solides liens diplomatiques entre les deux pays, tout en désavouant en son nom Kurt Waldheim alors élu président autrichien.

L’expérience de l’ambassadeur Lauder en Autriche a renforcé son approche de l’héritage juif et aussi son engagement. Il a ensuite cherché à redonner vie à la vie juive en Europe centrale et de l’Est, dans des communautés décimées par la Shoah et qui demeuraient étouffées sous le joug communiste. En 1987, il a créé la Ronald S. Lauder Foundation qui soutient à ce jour 37 écoles, camps de vacances et centres communautaires juifs en Autriche, en Biélorussie, en Bulgarie, en République tchèque, en Allemagne, en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, en Slovaquie et en Ukraine. M. Lauder participe activement à la prise de conscience par cette jeunesse de son héritage juif.

Ronald S. Lauder a également créé un Programme International d’Échange d’Étudiants entre des étudiants juifs de l’enseignement supérieur à New York et à Vienne qui a évolué depuis pour y associer des étudiants de Berlin, Budapest, Prague, Saint-Pétersbourg, Sofia et Varsovie.

En 1997, M. Lauder a été élu président du Fonds national juif après avoir exercé avec succès pendant dix années la fonction de président du conseil. Entre 1999 et 2001, M. Lauder a présidé la Conférence des Présidents des principales organisations juives américaines.

La passion que M. Lauder voue à l’art et son engagement pour la justice l’ont conduit à créer et à présider la Commission pour la récupération des œuvres d’art. Celle-ci a favorisé l’établissement de lois internationales visant à récupérer les œuvres volées par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Cette Commission continue encore aujourd’hui à retrouver des tableaux majeurs et à les restituer à leurs propriétaires légitimes ou à leurs héritiers.

En 2008, M. Lauder a été élu président de l’Organisation mondiale juive pour la restitution des biens.

Le président Lauder a également exercé les fonctions de président du Jewish Heritage Council ; Directeur du Conseil d’administration international de l’International Society for Yad Vashem ; Membre du United States Holocaust Memorial Council ; Membre du Conseil d’administration du Jewish Theological Seminary; Membre du Conseil d’administration de l’American Jewish Joint Distribution Committee; Membre du Conseil d’administration de l’Anti-Defamation League Foundation; Membre du Conseil d’administration de l’Abraham Fund; Président du Conseil d’administration des Archives Sakharov de l’université Brandeis et Membre du Conseil d’administration international du musée de Tel Aviv. Ronald S. Lauder est l’un des principaux soutiens du Shalem Center depuis sa fondation. Il est également président honoraire du Conseil d’administration du Musée d’Art moderne de New York.